BangBang : bangbangblog.com

La taupinière

La solde : jam ce soir

Mélanie Jannard
14 novembre 2011

Ceux et celles qui surveillent un peu le monde de l’édition ou, comme le disait – euh, rancunier? –  Ed Hardcore, cherchent à « ajouter une autre lettre de refus à [leur] collection » l’ont bien vu :  les éditions La Mèche sont maintenant sur la map. Deux petits : Et au pire, on se mariera de Sophie Bienvenu et La solde, d’Éric McComber.

Si je n’ai pas encore eu la chance de mettre la main sur le « bien reçu par la critique » de Sophie Bienvenu, je peux affirmer que La Solde en est aussi un qu’il fait bon lire. </quétaine>

Événements post-coït

Originaire de Montréal Nord mais cyclo-nomade en Europe, Éric McComber décrit la montréalité (!) d’un auteur-musicien un peu perdu qui travaille dans la fabrication d’agendas scolaires puis qui se tape fille après fille après pauvres filles. Si bien que je mentirais de dire que le poil aux aisselles de la féministe en moi ne s’est jamais dressé d’un cran. On prend notre équilibre avec quelques images comme « Je regardais ma verge entrer et sortir de son corps et je me suis mis à revoir en boucle les séquences de 767 pénétrant les tours jumelles. »

Ça se lit en quelques tours de métro. C’est bien découpé pour mon petit manque d’attention. En plus, il y a des coloriages. Bravo à La mèche pour leur esthétique simple, mais efficace; la couverture orange fluo du roman, comme une étiquette de Solde géante, m’a fait sourire comme devant une caisse de 24 sachets de nouilles ramen pour 4, 99$.

La solde, Éric McComber, Éditions La mèche, 232 pages.

Ce soir 14 novembre aura lieu le dernier jam littéraire d’Éric McComber et sa bande. Ça se passe aux Pas Sages au 951 rue Rachel Est, dès 18 h. Lectures et musique.

Pas encore de commentaire.

La taupinière

Remous terreux majoritairement littéraires.

RUBRIQUES

Blogoliste